Médiation du commerce coopératif

Jeudi 10 décembre 2015

A partir de janvier 2016, chaque commerçant devra informer le consommateur de l’existence d’une procédure de médiation et être en mesure de lui communiquer les coordonnées du ou des médiateurs compétents dont il relève (tout manquement à cette obligation sera passible d’une amende allant jusqu’à 15 000 euros pour une personne morale).

 Nous avons fait le choix de promouvoir auprès de vos consommateurs le service de la Médiation du Commerce Coopératif et Associé (MCCA), référencé par la Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) à laquelle est adhérente CIMAO.

Fédération transversale, la FCA a pour but de représenter nos spécificités, celles des réseaux du Commerce Coopératif et Associé, auprès des pouvoirs publics, des médias, des universités et de nombreuses autres cibles. Elle connaît ainsi tous les rouages de notre fonctionnement, et c’est dans ce sens, que nous avons choisi le service de médiation de la Fédération parmi tant d’autres.

 

// Les avantages de la médiation 

                COMMERCIALEMENT ?

>  Améliorer votre relation client

Fidéliser votre client à votre point de vente

Renforcer la confiance du consommateur dans votre entreprise

Protéger l’image de marque et la notoriété de l’enseigne

FINANCIEREMENT ?

Eviter le coût d’un procès.

Le fonctionnement de ce service est pris en charge par la cotisation de votre groupement à la Fédération. Seul restera à votre charge le coût d’ouverture du dossier de médiation (compris entre 150 € et 500 € par dossier selon sa complexité). En revanche, aucun coût ne vous sera facturé si vous refusez d’entrer dans la médiation.

JURIDIQUEMENT ?

Être en conformité avec la législation en vigueur

Eviter une procédure judiciaire plus longue

Participer à la recherche d’une solution amiable

Protéger l’image de marque et la notoriété de l’enseigne

La FCA met à votre disposition des outils de communication  (un logo ci-joint, une affichette que vous allez recevoir via la plateforme et une videomotion à votre disposition) afin d’informer au mieux le consommateur de ce nouveau service. N’hésitez pas à les apposer dans vos points de vente, à l’accueil, aux comptoirs, caisses et autres supports de vente ainsi que le logo que vous pouvez poster sur votre site internet.

// Quelle procédure ?

Le consommateur pourra se rendre sur le site Internet de la MCCA, www.mcca-mediation.fr ou envoyer sa réclamation par voie postale. Il sera invité à accompagner sa demande des pièces justificatives nécessaires.

Dès réception du dossier, le médiateur statuera sur la recevabilité et informera le consommateur, le commerçant et tout tiers qui les assiste ou représente, le cas échéant, de l’ouverture de la procédure. Le commerçant est bien sûr libre d’accepter ou de refuser la médiation. S’il accepte, le médiateur aura alors 90 jours pour proposer une solution, en toute indépendance. Les parties sont libres d’accepter ou de refuser la proposition du médiateur.

 // Pour en savoir plus

> Pour avoir plus d’information sur la médiation du Commerce Coopératif et Associé, rendez-vous sur www.mcca-mediation.fr (prochainement en ligne)